RÉGION NORMANDIE

Nos permanences ont lieu tous les jours sur le site de Rouen -Tél : 02-35-52-31-25
et les mardis & jeudis de 9h à 12h & de 14h à 17h - site de Caen - Tél : 02-31-91-21-82
RÉGION NORMANDIE
LA CGT du conseil régional de Normandie (site de Caen et Rouen) - Abbaye aux dames - Place reine Mathilde - BP523 - 14000 Caen

Nombre de visiteurs

Compteur gratuit

DATE
EVENEMENT A VENIR
17 novembre 2017
CAP Avancements de grades et Échelons
07 decembre 2017
Premier Groupe de travail avec le Président M. Morin
07 decembre 2017
Prochain CHS-CT
11 decembre 2017
Prochain CT
18 janvier 2018
Deuxième Groupe de travail avec le Président M. Morin

Decembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Vous êtes sous le menu restreint, Connectez vous pour obtenir l'ensemble du menu.

  Vous êtes ici :  ACCUEIL  / index - ARTICLE 2


Votre article au complet





Rendez-vous avec le Président Hervé Morin, le lundi 15 février 2016

Etaient présents : Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Sylvie Smaniotto Gruska, Directrice de la mission fusion.

Marie-Françoise Guguin, Elue ressources humaines et  Ludovic Assier, Elu ressources humaines.

Frédéric Ollivier, DGS Région Normandie, Muriel Letheule, DRH site de Caen et Michel Verhaegen, DRH site de Rouen.

Pour la CGT site de Caen: Maryse Zuiani, Sylvie Mouton, Olivier Leger.

Pour la CGT site de Rouen: Isabelle Chaise, Stéphane Godefroy, Dominique Martor.

Après avoir remercié le Président de nous recevoir, nous avons abordé les questions que nous avions préparées collectivement. Voici la teneur de nos échanges. Organigramme et localisation des directions : L’organigramme sera annoncé fin mars. L’affectation définitive du personnel sera annoncée en juin. Hervé Morin attend les résultats du questionnaire proposé aux agents fin février pour faire son choix. Actuellement il n’y a encore aucune évidence pour qu’un service opérationnel soit à Caen ou à Rouen. Une séance de travail pour la mise en place de l’harmonisation des process administratifs va être organisée avec les conseillers régionaux. Le résultat des questionnaires sera diffusé aux représentants syndicaux. Le questionnaire est un document facultatif d’intention et en aucun cas il ne sera utilisé comme le résultat d’un choix définitif. Il sera suivi d’un entretien individuel puis d’un COPIL avec les représentants du personnel. Au nom de l’égalité, tous les postes pourraient être ouverts, même ceux sur lesquels il n’y a pas de mouvement. Les autres organisations syndicales seraient plutôt d’accord. Le Président nous demande notre avis sur le sujet, nous nous posons la question de savoir si cela n’engendrerait pas un stress supplémentaire et nous lui répondons que, pour notre part, nous consulterons les agents pour définir notre position. Il nous informe qu’il tiendra compte de l’avis des Organisations Syndicales. Concernant les ressources humaines, la Direction sera sur un seul site mais il y aura une antenne de collaborateurs de la fonction RH sur l’autre site. Contractuels : La CGT a une nouvelle fois condamné la politique de précarisation des agents, notamment en ex-HN. Nous avons rappelé le caractère inadmissible de la précarité pour des agents qui sont en poste depuis plusieurs années. Nous avons demandé quelles mesures seraient prises pour la limiter dans le temps et éviter qu’elle ne se reproduise. Pour le Président dixit : « la titularisation est une reconnaissance et un respect des salariés » La régularisation des contractuels qui sont sur des postes permanents se fera en 2017. Cellule d’accompagnement : Mise en place dès aujourd’hui sur les deux sites d’un plan de formation et d’une cellule d’accompagnement. La cellule d’accompagnement sera composée de personnels RH avec des référents par direction. Pour une totale discrétion, l’agent aura la possibilité de consulter les membres de la cellule sur l’un des deux sites indifféremment. Le référent sera en lien direct avec la cellule d’accompagnement et en aucun cas avec la direction. Hervé Morin précise et insiste : « ce n’est pas l’affaire des directeurs ».

Posté le 19 / 2 / 2016